facebook twitter
FR | EN

7@9 DOC Québec Nouvelles voix féminines du documentaire

Rencontre avec Laura Bari, Marie-Geneviève Chabot et Annie St-Pierre

Animée par Isabelle Couture, productrice, Esperamos Films 

Jeudi 20 mars à 18.30h – ARRQ
5154, rue Saint-Hubert M° Laurier (sortie Laurier)

Ariel_chair_Red_balloon029dd23500a7f30008c8f594PrintempsFermie_resc220f0

Échange à trois voix avec des réalisatrices qui ont fait leur marque en 2013. Ni débutantes ni chevronnées, elles explorent, chacune à sa façon, des territoires narratifs particuliers au travers de trois portraits : portraits d’hommes enracinés dans le nord du Québec, portrait du courage et de l’inventivité et portrait de groupe d’une certaine identité féminine québécoise.On dit que c’est en documentaires que l’on retrouve le plus de femmes réalisatrices. Qu’en est-il aujourd’hui ? Comment produire son film ? Défendre son projet ?

Remarquée par la réalisation d’Antoine en 2012, Laura Bari signe ici un documentaire impressionniste et onirique Ariel, sur un homme hanté par le souvenir de ses jambes perdues dans un accident à l’âge de 33 ans et habité par la quête chimérique d’inventer et de construire ses propres prothèses, qui lui permettront de marcher à nouveau après 10 années de lutte et de transformation.

Marie-Geneviève Chabot, cinéaste documentaire indépendante réalise Bonne chance en 2005, où elle prend la route en Afrique pour son premier long métrage documentaire. Elle signe ensuite plusieurs documentaires indépendants, dont Le peuple de bronze, prix de la relève au festival Vues d’Afrique. En 2009, elle quitte sa ville natale pour le Nord-du-Québec. Ce nouveau territoire lui inspire le projet documentaire En attendant le printemps.

Après Jean-Pierre Ronfard : sujet expérimental en 2003 et Migration amoureuse, en 2007, documentaire co-produit avec la France et la Belgique, prix du Meilleur espoir documentaire Pierre et Yolande Perrault, Annie St-Pierre réalise Fermières, présenté en clôture des RIDM 2013. Elle filme pendant un an le quotidien de ces femmes membre du Cercle de Fermières du Québec, en explorant au passage les notions de solidarité, de transmission, d’engagement, d’éducation et de joie de vivre.

Entrée libre : Membres de DOC, ARRQ, étudiants
Non-membres : $3.00 

Réservation suggérée : info@docquebec.ca

Présenté en partenariat avec l’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec ARRQ

ARRQ911d7c

Comments are closed.